Les Communeux de 1871

Quand Karl Marx évoque le ciel ...

mardi 17 mars 2015 par Lescommuneuxde1871

« … à l’assaut du ciel ... »


Karl Marx a beaucoup écrit sur la Commune dont il a suivi de loin le déroulement mais avec tant d’attention.

Ici, nous ne nous arrêterons que sur ces quelques mots qui symbolisent et synthétisent le rêve communeux.

Il nous semble qu’il y là tellement de poésie … Jugez en !

« Que l’on compare ceux qui, à Paris, sont montés à l’assaut du ciel avec ceux qui sont les escla­ves du céleste Saint-Empire romain de la Germanie prussienne, avec ses mascarades posthumes et ses relents de caserne et d’église, de féodalité et surtout de philistinisme. »

A lire Marx, il est vrai que l’on ne trouve pas de poésie tel que nous l’entendons communément. Cependant sa lecture évoque avec force. Elle a du souffle. Elle fait rêver. Son œuvre n’est pas éloignée de l’oeuvre d’un poète.

Selon Paul Eluard :

« « Transformer le monde », a dit Marx ; « changer la vie », a dit Rimbaud : ces deux mots d’ordre pour nous n’en font qu’un. »

Lette de K. Marx à Ludwig Kugelmann Londres, le 12 avril 1871


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 408 / 12567

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Commune : les poètes et les poèmes   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License