Les Communeux de 1871

Poèmes d’hier et demain

dimanche 8 mars 2015 par Lescommuneuxde1871

Les Communeux de 1871
Ils les ont mis bas, ce fut en 30, 48 et 71 en un 19e,
Leurs rêves, leurs faims, leurs lendemains d’aube nouvelle.
Leurs poings de prolos aux creux de leurs ventres vides
Et de leurs cous pliés de tant de peines, leurs têtes ont levé en drapeaux.
Faces de repus, flagellées par ceux qui n’ont rien alors qu’ils font tout,
Bourgeois avides, impudents riches, escrocs de la vie, la peur vous est venue !

Ernest Tailledent



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 201 / 13094

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Commune : les poètes et les poèmes   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License